le fil d’actu

image_pdf

21 nov ’20
clic/images pour poursuivre la réflexion sur internet (un lien n’est pas forcément une adhésion ! …)
voir le MUR de twits & captures d’écran

À petits pas, par petites touches …

Dès qu’il est prononcé, le mot, utilisé à toutes les sauces, attire les sarcasmes : il est d’une autre époque, pas de chez nous.
Loin d’être une gauchiste, Françoise Giroud disait : « Ainsi commence le fascisme, il ne dit jamais son nom, il rampe, il flotte, quand il montre le bout de son nez on dit : c’est lui ? vous croyez ? Il ne faut rien exagérer ! Et puis un jour on se le prend dans la gueule et il est trop tard pour l’expulser ». Avant l’heure c’est pas l’heure, après … ?

Aujourd’hui, touches après touches, lois après lois, « justifiées » par les états d’urgence, l’État policier est là, devant nous

… application même avant la promulgation de la loi !

Souriez vous êtes filmés

Puisse ce clin d’œil adoucir les « contacts » de la population avec les policiers !Pour respecter l’autorité, il faut qu’elle apparaisse légitime. C’est là que le bât blesse. Et c’est le grand défi démocratique auquel le pouvoir, sombrant chaque jour un peu plus dans l’autoritarisme, ne peut répondre.Pas d’images, pas de preuves. Pas de preuves, pas violences policières ! Circulez y a rien à voir.
• Filmer la police contrarie…, article et
• courte vidéo d’André Gunther, historien>
• Quand on n’a rien à se reprocher !

L’utilisation de l’émotion face à l’horreur

« … Combattre à mort l’instauration de la pure charia n’est pas un acte raciste (c’est) lutter contre une équivalence de « notre » Sainte Inquisition. Combattre les tueurs mais d’abord leurs maîtres, ceux qui conduisent le bal de la mort, Torquemada’s assis sous les plafonds dorés de royaumes ou de républiques. » jm b

En revanche, mettre la pression sur une partie de la population qui n’y est pour rien, est un acte répréhensible.

« … le fanatisme religieux continue de tuer atrocement et le besoin de masquer les causes réelles est encore plus prégnant pour les dominants du fait d’une crise de légitimité
qui s’est considérablement accrue depuis les drames de 2015. » sb

• par François Héran, historien au Collège de France

La démocratie un horizon à défendre

La démocratie, quand elle est à la sauce libérale, est seulement une technique politique de « fabrication du consentement des masses ».

La démocratie, celle qui émancipe, reste un horizon à construire. Espérance… au Chili.

Ici, un collectif d’acteurs de la vie publique et associative demande d’urgence l’organisation d’une Convention citoyenne sur le renouveau démocratique (avec cette fois une vraie prise en compte ?)

Les libertés académiques en péril

• Nous apportons notre total soutien à Éric Fassin, sociologue qui a participé à nos Rencontres annuelles, attaqué comme beaucoup d’autres chercheurs par le ministre de l’Éducation et menacé de mort.

• La loi sur la recherche a été votée malgré la forte opposition des universitaires et au passage la « sanctuarisation de ces lieux de savoirs », implicitement en vigueur depuis le 13° siècle !, est remise en question.