ciip

image_pdf

fin du communiqué du CIIP Grenoble…

Les temps qui viennent s’annoncent « lourds », difficiles, très inquiétants. Nous devons d’une part nous mobiliser pour nous opposer à cette politique guerrière insensée dont le caractère impérialiste est incontestable. Nous devons par ailleurs dire non à un état d’urgence au nom duquel seront étouffées nos libertés. Enfin, il nous faut combattre tous les amalgames, les réactions racistes notamment islamophobes qui risquent de se multiplier. Ce n’est pas la peur qui doit prévaloir mais la mobilisation citoyenne pour le « vivre » ensemble, les droits sociaux, un accueil digne et solidaire de tous les migrants, pour le droit d’asile de tous ceux qui fuient la guerre, mais sans opposer les migrants « politiques » et les migrants « économiques ». Oui à la liberté d’aller et venir, oui à un autre monde débarrassé du système de domination capitaliste et de ses impérialismes, destructeur de l’humanité et de la planète. Un vaste chantier auquel le CIIP compte prendre sa part avec tous/toutes les citoyen-ne-s et les organisations associatives, syndicales et politiques…

Le Conseil d’Administration du Centre d’Information Inter-Peuples,
16 novembre 2015